Archive dans avril 2017

Seniors : Déplacement à Mauléon pour les supporters pour soutenir l’équipe 1

 

 

 

 

 

 

Le dimanche 30 avril 2017, l’équipe une se déplacera à Mauléon-Licharre pour le 16ème de finale retour du championnat de France de Fédérale 2.

Après la défaite d’un point à domicile (20-21), rien n’est joué et nos joueurs auront besoin du soutien de tous leurs supporteurs pour renverser la situation.

Pour cela, il vous est proposé un bus au modique tarif de 10 €/personne dans lequel sera inclus le trajet aller/retour boissons et repas le départ se fera à 9h. Pour plus de renseignements et pour vous inscrire, veuillez contacter Maxime Rini au 07.77.73.92.16.

Nous vous espérons nombreux en rouge et blanc dans la Soule pour soutenir vos joueurs.

Vive le FCV !

Belascain : FCV-Castanet-Tolosan résultat

Dimanche 23 avril 2017 : Derby FCV Bélascain – Castanet, victoire du FCV 46 à 20.

 

Fallait-il tirer une fierté aussi exagérée d’une réussite du match de Saint Sulpice, et avoir les chevilles qui enflent avant et durant les vingt premières minutes du derby Belascain FCV-Castanet. Avoir les chevilles enflées, entraine une circulation lymphatique, surtout côté droit, alors que c’est à gauche que s’est enflé. A ne plus rien y comprendre dans le jeu pratiqué. Une intervention rapide est nécessaire pour éviter « le fameux effet de têtes et chevilles enflées ». Ce à quoi, les entraineurs, véritable cheville ouvrière, ont montré une sérieuse efficacité dans le diagnostic et dans le traitement, pour remettre les têtes en place et les pieds sur terre.

 

Oscar au pilier Yann qui a réussi un cad’ déb’, d’avant, sollicitant fortement sa cheville, pour marquer un essai à la 11e ,sans entorse à l’issue.

Ce n’est qu’après la 20e que les joueurs remontent les chaussettes du bas des chevilles avec l’envie de se battre pour les couleurs rouge et blanc et donner du plaisir au nombreux public qui donne de la voix.

Les choix de jeu sont annoncés depuis la touche, et ce sans portevoix. Les entraineurs mobilisent les avants et les trois-quarts. Présents et forts efficaces dans les déblaiements les avants Villefranchois corrigent l’adversaire, ils gagnent du terrain par des mauls pénétrants. Les percussions se font fortes et sonores. Les placages font mal à l’adversaire. Les espaces s’ouvrent, les avants rentrent dans des intervalles bien souvent sans avoir à effectuer un cadrage débordement, certaines personnes y ont vu une économie pour les chevilles. Côté trois-quarts, avec une défense efficace et des attaques ambitieuses, les chevilles ont été fortement sollicitées par du jeu au pied et par de nombreuses courses de relance, pour finir 7 fois derrière la ligne. Félicitations aux trois quarts qui ont évité, le simple faux pas lors d’un changement de pied pour prendre l’adversaire à contrepied et pousser le pied pour atteindre et passer la ligne.

Au final, FCV Bélascain: 7 essais( 11e,22e,41e,52e,61e,66e,77e) + 4 transformations+1 pénalité.

 

Avant de vous laisser faire votre propre opinion, permettez de faire une entorse à notre ligne de conduite à savoir de donner ouvertement notre opinion et ce sans avoir les chevilles qui enflent : remerciements et félicitations aux entraineurs, aux dirigeants, aux parents, aux bénévoles, au public, qui ont donné, qui donnent et qui donneront encore pour cette bande de jeunes. Ces jeunes qui ont, malgré tout, l’esprit du club FCV chevillé au corps et qui savent relever la tête et être en cheville avec le public. Ces jeunes, du FCV, qui font cette équipe Bélascain, mal embarquée en début de saison, et qui finissent, à l’issue des phases retour, à la cheville des grands. Ce qui nous laisse espérer espoir(s) pour les matchs des phases finales en championnat de France. Bravo aux 22 têtes et aux 43 chevilles.

 

Infirmerie : FCV Belascain c’est le pied !!! pour : – Alex JULIEN, Gros traumatisme à la cheville (en attente d’examen complémentaire) –  Maxime NEROCAN : entorse de la cheville. Prompt rétablissement à chacun.

 

Michel RAMOND

Seniors : FCV-Mauléon (Fédérale 2) et Lannemezan-FCV (Fédérale B) résultats

(photo : DDM LG)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès le déclenchement du chrono, un round d’observation long d’un bon petit quart d’heure s’installait, histoire de jauger le potentiel adverse et de digérer les premiers celsius printaniers.

Une fois ce temps d’observation et d’acclimatation achevé, le FCV lâchait les chevaux et envoyait son capitaine Rayssac dans l’en-but basque (14) après une séquence de pilonnage qui se concluait pour le flanker fécéviste au pied du drapeau de touche gauche. Cette banderille piquait au vif le XV visiteur qui répliquait trois minutes plus tard du tac au tac par un essai de son ailier Berrogain (17) qui décochait en bout de ligne un crochet imparable à son vis-à-vis.

Jouant sur le même registre d’engagement offensif et de rigueur défensive, les deux équipes s’illustraient uniquement par leur buteur : Bugeat (30) côté lauragais et Barbérarena (37 et 40+2) côté mauléonnais. À 10-11 aux citrons, le second acte sonnait l’heure du facteur avec distribution de timbres et tampons à gogo. Face à l’intensité de cette épreuve de force où aucun camp ne cédait un pouce de terrain, une nouvelle fois la place était laissée vacante pour voir les buteurs monter au créneau avec Bugeat (46) pour le FCV et Barbérarena (62) pour le SAM. À 13-14 pour les basques, le curseur n’évoluait qu’à la marge mais les premiers signes de fatigue faisaient leur apparition avec de trop nombreux ballons vendangés de-ci de-là.

L’usure par tant de débauche d’énergie ouvrait deux fenêtres de part et d’autre pour deux nouveaux essais. Mauléon d’abord avec son centre Garicoix (67) qui profitait d’une faute défensive villefranchoise pour inscrire le deuxième essai du SAM, Villefranche ensuite par son ailier Alasset (72) qui laissait sur place la défense basque.

Ce nouvel échange de politesse figeait le score et confirmait bien que les deux formations en présence étaient quasi de valeur identique. Mais dimanche prochain au cœur du pays basque le défi sera double pour le FCV : battre Mauléon et le peuple d’Euskadi…


Villefranche de-Lauragais 20 Mauléon 21

MT : 10-11 ; arbitre : Stéphane Coulon (Centre) ; 800 spectateurs.

Vainqueurs : 2E Berrogain (17) et Garicoix (67), 1T et 3P Barbérarena (37, 40+2 et 62).

Vaincus : 2 E Rayssac (34) et Alasset (72), 2T, 2P (30 et 46) de Bugeat.

Evolution du score : 7-0 ; 7-5 ; 10-5 ; 10-8 ; 10-11/13-11 ; 13-14 ; 13-21 ; 20-21.

VILLEFRANCHE-DE-LAURAGAIS : Khedairia ; Linger, Walensik, Patey, Vogel ; (o) Bugeat, (m) Allabert ; Blache, Rayssac (cap.), Nunez Facundo, ; Allard, Sottero ; Sanchez, Morzelle, Pradalié.

Sur le banc : Grafeuille, André, Hoarau, Mignonat, Julien, Anderhalt et Alasset.

MAULÉON : Descazeaux ; Berrogain, Garicoix, Barbérarena, Ascery ; (o) Claverie, (m) Coupau ; Lopez, Orabé, Arramburu ; Dunate, Sallaberemborde ; Chabannes, Cortal (cap.), Pocorena.

Sur le banc : Récalt, Arla, Derdoy, Laborde, Rozier, Etchegoyhen, Etchemaïté.

 

Article Dépêche du midi

 

A Lezat-sur-Lèze, l’équipe B affrontait Lannemezan en 16ème de finale du championnat de France de Fédérale B. Le verbe affronter est utilisé à bon escient tant la rencontre fut heurtée pour ne pas dire violente. Les bigourdans, invaincus durant la saison régulière, ont imposer leur force en remportant cette rencontre sur le score de 31-17. Félicitations aux hommes du duo Bacou/Sicard pour cette saison qui se termine un peu trop tôt mais tout de même réussie.

Cette défaite marque la fin de la carrière du capitaine Ludovic Saffon. L’ensemble du club salue ce soldat du FCV qui a œuvré pendant quasiment trente ans pour le maillot rouge et blanc. Gageons que nous le retrouverons à aider le club d’une autre manière dans les années à venir. Ciao Signore Cricket !

 

Media :

La République des Pyrénées

 

Le courrier du FCV-édition N*28

La Newsletter du FCV,
Partenaires, Supporters, Licenciés du FCV.Vous pouvez vous abonner à la Newsletter du FCV qui vous avertira des nouvelles importantes concernant votre club favori.Présentation, compte-rendus de match, informations concernant toutes les équipes, vous recevrez un mail vous avertissant des nouvelles de fcvrugby.fr
Le site du FCV vous propose chaque semaine de nouveaux articles, car il est au coeur de l’actualité.
Alors n’hésitez pas,rejoignez nous

Pour lire le courrier du FCV,cliquez sur l’image:

Belascain : FCV-Castanet dimanche 23 avril 2017

Dimanche 23 avril, un derby : le FCV Bélascain reçoit le voisin Castanet,

Validée le 9 avril dernier, la qualification des Belascain du FCV sera fêtée, sportivement, comme il se doit ce dimanche, sur le terrain d’honneur du Parc municipal des sports de Villefranche de Lauragais. Un programme rugby de qualité sera offert au public par le FCV séniors, pour un 16e de finale face à Mauléon, par les Bélascain du FCV qui seront opposés dès 14h à leurs homologues de Castanet pour un derby qui doit nous faire oublier la défaite subie, lors du match aller. Défaite qui a laissé une certaine amertume. Ils devront se méfier de ce voisin toujours en course pour une qualification. Honneur, intensité, envie, plaisir, des valeurs qui seront nécessaires ce dimanche pour offrir la victoire, à un public qui sera, à ne pas douter, nombreux.

La soirée en fête est reportée.

Pour ce dernier match de la saison, avant d’aborder les phases finales, il était prévu de se retrouver, joueurs, parents, dirigeants, supporteurs, pour une soirée de fête. Cette soirée est reportée. Ce n’est que partie remise. Le motif de cette décision est essentiellement lié à l’actualité sportive et publique du jour. La date, l’horaire, du nouveau rendez-vous, pour faire la fête, seront précisés rapidement.

Article signé : Michel Ramon

Seniors : deux victoires en phase finale ce week-end pour les rouge et blanc !

(Les joueurs de l’équipe une en symbiose avec leurs supporteurs après la victoire. Crédit photo : Valérie Gallet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un programme chargé qui attendait le FCV ce week-end avec un 32ème de finale retour du championnat de France de Fédérale 2, au Parc municipal des sports de Villefranche, pour l’équipe une face à Gaillac samedi soir et un 16ème de finale du championnat de France de Fédérale B face à Peyrehorade à Saint-Lary-Soulan dimanche après-midi.

Après la tenue du Tournoi de l’Occitanie qui a vu nos jeunes M14 perdre en finale face à l’Entente de la Lèze, l’équipe fanion se devait de terminer le travail bien débuté la semaine dernière chez les tarnais après avoir gagné le match aller (16-20).

Le premier acte vit un duel de buteur entre les canonniers Bugeat et Goze. Alors qu’ils étaient mené de 6 points juste avant la pause, les villefranchois ont mis un coup de collier pour inscrire 10 points qui firent mal au Gaillacois (pénalité Bugeat, essai Allard et transformation Allard). Le score aux citrons étaient de 16-12.

Aux retours des vestiaires, la domination physique des lauragais se concrétisait par une distribution de cartons (au total sur la partie trois jaunes et un rouge pour Gaillac contre un seul pour nos joueurs). Avec seulement trois points inscrits de part et d’autre, la victoire finale était assurée pour les hommes du néo-capitaine Rayssac (score final 19-15). Après le coup de siffler final, les joueurs ont pu communier avec leurs fidèles supporteurs qui ont, comme d’habitude, mis l’ambiance dans les tribunes.

Place désormais au Sport athlétique Mauléonais (64) dimanche prochain à 15h au Parc municipal des sports  pour le 16ème de finale aller.

A peine remis de leurs émotions, les joueurs de l’équipe fanion ont fait le déplacement le lendemain à Saint-Lary-Soulan pour supporter leurs camarades de l’équipe B. Face à une équipe landaise extrêmement joueuse, les hommes du capitaine Saffon ont du attendre les dernières minutes pour se décrocher définitivement  de valeureux adversaires (25-19). L’ensemble du jury, présent derrière les talanquères, attribuera une mention particulière à Clément « Gumulu » Taurines  qui après avoir couru le marathon de Paris la semaine dernière a su pallier avec brio l’absence des buteurs habituels.

Selon toute vraisemblance, l’équipe réserve devrait rencontrer la semaine prochaine le Cercle amical Lannemazanais (terrain à déterminer)

Félicitations à tout le monde pour ce week-end faste. Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine pour soutenir vos joueurs. Vive le FCV !

Media :

La dépêche du midi (Sud-Est Toulousain)

La dépêche du midi (Tarn)

 

Le courrier du FCV-édition N*27

La Newsletter du FCV,
Partenaires, Supporters, Licenciés du FCV.Vous pouvez vous abonner à la Newsletter du FCV qui vous avertira des nouvelles importantes concernant votre club favori.Présentation, compte-rendus de match, informations concernant toutes les équipes, vous recevrez un mail vous avertissant des nouvelles de fcvrugby.fr
Le site du FCV vous propose chaque semaine de nouveaux articles, car il est au coeur de l’actualité.
Alors n’hésitez pas,rejoignez nous

Pour lire le courrier du FCV,cliquez sur l’image:

Fédérale B : FCV-Peyrehorade Sports 16ème de finale du championnat de France à St-Lary-Soulan

(crédit photo : Valérie Gallet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 16 avril à 15h, l’équipe B débute son aventure en phase finale en 16ème de finale du championnat de France de Fédérale B face au Peyrehorade sports.

La rencontre se déroulera au stade de Sainte-Marie de Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées) à 15h.

Nous vous espérons nombreux dans la vallée de l’Aure pour soutenir les protégés du duo d’entraîneurs Bacou/Sicard et du capitaine Ludovic Saffon.

 

Allez le FCV !

 

 

 

affiche-fcv-equipeB-Peyrorade

Belascain : Saint-Sulpice-sur-Lèze-FCV Résultat

Dans un stade baigné par un soleil de plomb, les Belascain du FCV ont battu Saint-Sulpice 44 à 23.

Un match loin d’être sain et pour ne pas être « un suplice ». Cette victoire permet aux Belascain du FCV d’assurer sa qualification pour les phases finales du championnat de France.

Le FCV est parvenu à renverser un concurrent direct à la qualification. Un adversaire présent et prêt à ne pas faire de la figuration. Les Belascain du FCV s’offrent un exploit, une victoire avec bonus offensif. Le courage, l’abnégation en défense, l’audace et la précision au pied sont parvenus à renverser une grosse équipe de Saint-Sulpice et ce malgré un carton jaune à la 16e et un carton rouge à la 26e. Réduit à 14 sur le terrain, mais à 15 dans leur cœur, les Belascain du FCV sont parvenus à trouver une énergie rare pour aller chercher cette victoire. Il y avait eu l’extraordinaire victoire contre Argeles, il y aura désormais cette fabuleuse journée contre Saint-Sulpice. Une journée qui soude encore plus ce groupe de joueurs. Ils sont dans le vrai en termes de valeurs et au niveau de l’engagement.

Le film du match : Un match digne de l’évènement, lutte somptueuse, engagement féroce, mais pas toujours d’une noblesse et d’une correction totale. Évolution du score : à la 4e (FCV 3- USSS 0) – 7e (FCV 3 – USSS 3) – 10e (FCV 6 – USSS 3), 16e les locaux montrent les muscles, une belle bagarre générale est offerte aux spectateurs. L’arbitre sanctionne : 1 carton jaune de part et d’autre – 21e (FCV 6-USSS 6) – 24e (FCV 6 – USSS 9) – 26e le FCV écope d’un carton rouge – 32e premier essai du match transformé (FCV 13 -USSS 9) – 36e (FCV 16 -USSS 9) – 41e essai transformé (FCV 23 -USSS 9). En deuxième mi-temps avec un rythme et une intensité qui expriment un rugby engagé de deux équipes qui ne veulent rien lâcher. Le FCV inscrit, à son tableau, 3 essais transformés (47e,70e, 78e), l’USSS inscrit 2 essais transformés (56e, 80e). Ce match a rappelé du même coup combien le pied du botteur était le bras séculier dans le rugby d’aujourd’hui. Au coup de sifflet final, les joueurs goutent au bonheur, au plaisir de la victoire et libèrent enfin leur joie. Ils se retrouveront plus tard gaillards à Montgaillard à la Taverne pour arroser copieusement (avec modération) cette victoire. Victoire qui doit être, impérativement, validée et bonifiée lors du prochain match contre Castanet. A ce stade de la qualification, on peut écrire que les Bélascain du FCV crayonnent une page de leur histoire, qui leur restera commune, tout en façonnant un groupe qui fonctionne bien avec un super état d’esprit, un groupe qui a su accueillir et intégrer les Minots (Balandrade) lesquels, sans exagérer, mouillent brillamment le maillot avec honneur et engagement – Seb Barbet – Matthieu Moysset – Nil Mellies.

Nous avons souhaité recueillir un avis (humoristique) des fidèles supporters (trices), lesquels(elles) ont donné fortement de la voix, du sifflet, durant le match, le tout rythmé par des tonnerres d’applaudissements : La phrase gagnante : « oh ! bon soleil te voilà, un match plein d’Oh!! et d’un brave-eau ».

 

Article signé : Michel Ramon

 

 

 

Belascain : résultats et classement de la poule 5

Seniors : 32ème de finale aller à Gaillac résultat

(l’essai de « Momo » Khedairai qui relança le FCV en 1ère mi-temps crédit photo Valérie Gallet)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 9 avril, l’équipe une effectuait un court déplacement dans le Tarn afin d’y affronter la Deuxième union athlétique gallaicoise rugby en 32ème de finale aller du championnat de France de Fédérale 2.

C’est sous un temps quasiment estival que débutait la rencontre au stade Laborie. Les locaux rentraient mieux dans la partie et mettaient d’entrée de jeu sous pression nous joueurs prenant le score rapidement 13 à 0 au quart d’heure de jeu (essai de Wagner, transformation et deux pénalités pour Goze). Malgré cette entame laborieuse, on sentait que les lauragais prenaient au fil des minutes l’ascendant devant. Le travail de sape du cinq de devant portait ses fruits par l’entremise d’une pénalité de Pissinis et d’un essai de Khedairia. La pénalité à la dernière minute de Pissinis mettaient un coup derrière la tête des tarnais (13-13 à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, les gallaicois reprenaient l’avantage un peu contre le cours du jeu, toujours par Goze au but (16-13), tant nos avants dominaient leurs adversaires sur les mauls portés. Après avoir analysé à la mi-temps que les trois-quarts montaient rapidement en défense, les villefranchois s’adaptaient intelligemment en jouant derrière la ligne de défense au pied et voyaient Vogel inscrire un subtil essai après un coup de pied de Pissinis. L’équipe fanion résistait dans les derniers instants pour assurer une victoire précieuse (score final 16-20).

Avec un avantage point terrain de 4-1, plus quatre points au goal-average ainsi qu’un avantage de deux essais à un, les Villefranchois ont toutes les clés en main pour assurer la qualification. Toutefois, tout triomphalisme serait mal venu tant les tarnais ont démontré leur valeur lors des rencontres précédentes. Il faudra confirmer la semaine prochaine.

Rendez-vous samedi 15 avril à 19h30 au Parc municipal des sports pour la deuxième manche de ce 32ème de finale retour qui s’annonce une nouvelle fois passionnant.

 

A noter que l’équipe B affrontera le dimanche 16 avril Peyrehorade (terrain en Armagnac Bigorre non déterminé à l’heure actuelle) en 16ème de finale de la Fédérale B.

 

 

Media :

La  dépêche du midi

La dépêche du midi (Tarn)

 

Aller à la barre d’outils