Belascain : 1/2 finale du championnat des Pyrénées Sporting club graulhétois-FCV résultat

Fin de saison pour les Bélascain du FCV

 

Dimanche 5 juin 2017. Les Bélascain du FCV s’inclinent en ½ finale du championnat des Pyrénées face à Graulhet 20 à 12.

 

C’est une équipe fortement remaniée, renforcée par 4 juniors Balandrade, que le FCV se présente sur le terrain de Graulhet.

Le début de la rencontre est très dur face à un adversaire doté de quelques gabarits forts impressionnants (pour des moins de 21 ans). Les Belascain Villefranchois font mieux que rivaliser durant les 40 premières minutes, ils tournent à la mi-temps avec un score en leur faveur 12 à 10. Durant la deuxième mi-temps, sous les coups de butoir des avants Graulhetois, mais aussi avec des dégagements mal assurés, les Villefranchois, s’exposent et offrent des ballons de relances aux trois quarts graulhetois, lesquels s’engouffrent dans les espaces ouverts ce qui leur permet de conclure par deux fois pour prendre le score (20 à 12). C’est avec un cœur énorme que les rouge et blancs défendent autant que possible, ils ne lâchent rien, tout en tentant de remonter au score. Même si on a quelques regrets sur ce match, ne perdons pas de vue que nous sommes tombés sur une grosse équipe et que notre effectif était plus que juste ! Félicitations aux jeunes Balandrade pour leur prestations, bravo à l’ensemble des joueurs qui ont joué un rugby d’attaques et qui ont résisté avec beaucoup de courage aux assauts de Graulhet. Score final 20 à 12.

 

Malgré la déception, visible sur les visages, les Bélascains du FCV, peuvent être fiers de leur saison.

Il y a tout juste 10 mois, qui aurait parié sur une telle saison. A l’issue des phases qualificatives, les Bélascain du FCV affichent des statistiques très honorables sur 18 matchs joués : -13 gagnés et 5 perdus, 52 essais marqués, 18 essais encaissés. Qualifiés pour les phases finales du championnat de France, c’est en 16e de finale que les rouge et blancs quittent le championnat de France. Qualifiés en Championnat des Pyrénées, les Bélascain du FCV échouent en demi-finale.

 

Seule, la solidarité du groupe* a permis de relever les défis durant toute la saison. *Joueurs, entraineurs, dirigeants, bénévoles, parents, supporters, tous ceux qui ont aimé ces jeunes joueurs du FCV.

 

Cette défaite, en ½ de finale, sonne la fin de saison : Alors, pour une dernière avec une fin et sans être trop fin, et pour tous ceux qui ont faim de lire : Toute histoire a bien une fin, mais dans la vie, chaque fin, annonce un nouveau départ, surtout quand c’est la faim qui gagne, même s’il feint de ne pas avoir faim pour la saison prochaine. Sans vouloir hâter cette fin, il faudra bien fêter la fin de saison, car il est bien vérifié qu’un mauvais début amène souvent les fins plus heureuses.

 

Merci beaucoup, malgré tout, j’écris que cette expérience (souhaitée par Michel Billac et Sylvie Morel) fut telle, à qui voudra me lire, et à qui j’écris ici, n’ayant plus un seul mot que MERCI, je dirai malgré tout que cette expérience fut belle.

 

Michel RAMOND