• FOOTBALL CLUB VILLEFRANCHOIS - Rugby à XV

Histoire

De 1906 à nos jours

Un an après l’apparition du ballon ovale dans la ville, le Football Club Villefranchois (FCV) crée sa première équipe de rugby, nous sommes en 1906 ! L’année 1915 verra la création du SOV (Sport olympique villefranchois) et ce ne sera qu’en 1921 les premiers statuts du Football club villefranchois omnisport seront signés. Le FCV est trois fois finaliste des Pyrénées en deuxième série avant la Première Guerre Mondiale contre le Toulouse Olympique Employés Club (TOEC). Il est alors l’un des meilleurs clubs des Pyrénées. En 1953, la section rugby est mise en sommeil. Le club décline et stagne de 1954 à 1961. Cette année-là, l’activité rugby reprend en séries régionales.

Ce ne sera qu’en 1963, alors toujours en quatrième série, que le FCV se reprend et entame une nouvelle ascension. Le club mettra alors vingt ans pour franchir tous les échelons jusqu’à la première division. Champion des Pyrénées quatrième série en 1967 et Champion des Pyrénées réserves troisième série en 1968, il accède au championnat de France en 1969 et de ce fait en troisième division. En 1971, il sera champion des Pyrénées Juniors A. Puis en 1973, le FCV atteindra la deuxième division. Son ascension continuera par la suite avec en 1975 la victoire au championnat des Pyrénées réserves deuxième division.

En 1976 et 1984, il sera finaliste du championnat de France réserves. En 1985, le groupe B (qui deviendra par la suite Nationale 1 puis Fédérale 1) accueille le club rouge et blanc.  En 1987, 1988 et 1989, le championnat de France se joue alors à 80 clubs (groupe A et B). En 1988, l’équipe première du FCV accède au groupe A. En 1989, le club se classe deuxième de la première phase de poule derrière le Stade toulousain et accède ainsi à la deuxième phase. Le FCV est alors le 24ème club français. Durant près d’une décennie, il se maintiendra près du sommet. Les lauragais quittent le Groupe B en 1998 et disputent la finale de Nationale 1 (défaite face à Mont-de-Marsan). Cette finale leur permet d’accéder à l’Elite 2, poule unique de 16 clubs constituant le deuxième échelon national, où il ne reste qu’une saison. De 2000 à 2004, le club se qualifie pour les phases finales de la nationale 1. Reclassé en Fédérale 1, élite du rugby amateur, le FCV descend en Fédérale 2 à l’issue de la saison 2005-2006 après 21 saisons passées en élite amateur. En 2007, année de son centenaire, le FCV évolue en Fédérale 2. La saison 2009/2010 après une saison difficile où le club sera rétrogradé en Fédérale 3.

En 2011, après une année passée au purgatoire du championnat de la Fédérale 3, le FCV remonte en Fédérale 2 grâce à sa victoire sur Sarlat en 8ème de finale du championnat de France mais est défait en quart de finale par le futur champion (Chalon-sur-Saône). A noter au cours de la même saison, l’excellent  parcours de l’équipe B, qui elle aussi atteindra les quarts de finale. Depuis le club se construit une solide réputation sportive, tant au niveau de son équipe fanion que de ses équipes de jeunes, régulièrement qualifiés pour les phases finales des championnats de France Teuliere, Balandrades ou Belasacain. L’école de rugby devient alors une des toutes premières du département de la Haute-Garonne en termes d’effectif et de qualité de formation et le reste encore aujourd’hui.

Lors de la saison 2013/2014, l’équipe fanion renoue avec les phases finales mais tombe les armes à la main face à Castelsarrasin au premier tour. L’équipe B réussie elle un très beau parcours mais se fait éliminer après une cruelle séance de tirs aux buts face à Marmande en demi-finale du championnat de France. Depuis, le FCV se qualifie chaque année pour les phases finales du championnat de France de Fédérale 2 (defaite contre Lavaur en 1/8 e en 2015, contre Saint-Sulpice en 1/32 e en 2016, contre Mauleon en 1/16 e en 2017 et contre l’Isle-Jourdain en 2018) mais ne parvient pas à passer le cap des ¼ de finale, synonyme de montée en Fédérale 1.


Espérons que les nouvelles générations écriront, elles-aussi,
les plus belles pages du rugby à Villefranche-de-Lauragais !