• FOOTBALL CLUB VILLEFRANCHOIS - Rugby à XV

Belascain : FCV-Saverdun résultat

Bons (ds) et rebons (ds), une journée ballon.

Ce dimanche 2 avril 2017, les Belasacain du FCV reçoivent Saverdun. Quatrième avec un point d’avance sur Saint-Sulpice (prochain adversaire), les Belascain n’ont pas d’autre choix que la gagne avec bonus. Tous les ingrédients, pour une bonne journée de ballons, sont réunis – terrain d’honneur -– réveil musculaire d’avant match, avec ballon(s) – repas d’avant-match avec les équipes seniors (qu’il nous soient permis de prendre, comme support, ce compte rendu pour adresser tous nos remerciements aux bénévoles des cuisines qui nous ont accueillis et qui préparent repas et réceptions avec abnégation et dévouements).

Le match : Sans vouloir, être trop négatif, le public, n’a pas reconnu ses Bélascains, qui ont su et qui savent se montrer si brillants et si performants. De bonds en rebonds, le ballon reste le roi, il passe 5 fois la ligne (6e, 17e35e69e74e ), 6 fois entre les pagelles, score final 38 à 0 en faveur du FCV.

Mené dès la 6e minute, Saverdun encaisse et tente de réagir, par intermittences, par ses avants, mais force reste aux Belascains du FCV. Des ballons, trop de ballons, sont distillés, bien ou mal. Les Belascains ont le match à leur portée. La domination est sans appel. Ils continuent à envoyer du jeu, mais commettent trop de fautes. Des fautes dans le jeu au sol, des fautes de main, trop de ballons tombés, des ballons rendus à l’adversaire et de mauvais choix en ne profitant pas de décalage en bout de ligne. Que retenir, si ce n’est que quand on perd trop de ballons, tout le monde le voit, ça gonfle tout le monde. Même si un ballon est gonflé de vent, il vaut mieux prendre le ballon, pas le melon. Ne pas se déballonner, la qualification reste l’objectif de la saison, il faut vite nous tourner vers le match de Saint-Suplice.

Michel RAMOND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.